Hamid Bessalah, président du Conseil d’administration d’Algérie Télécom

TELECOMMUNICATIONS

Hamid Bessalah président du Conseil d’administration d’Algérie Télécom

Un homme de métier 

Au ministère de la Poste et des Télécommunications, on loue ses qualités. Homme du métier, Hamid Bessalah est un bûcheur, tant et si bien que ses collaborateurs se plaindraient de ses horaires harassants. Exigeant avec ses collaborateurs, modeste, il déteste le protocole et fuit les mondanités.

Le ministère de la Poste et des Télécommunications a indiqué dans un communiqué, que Hamid Bessalah a été désigné président du Conseil d’administration d’Algérie Télécom. Cette désignation, précise le communiqué, entre dans le cadre du renouvellement des membres du Conseil d’administration de l’entreprise publique économique sous tutelle du secteur de la poste et des télécommunications.

Né à Alger, marié et père de cinq enfants, Hamid Bessalah, 57 ans, est un homme bardé de diplômes. Ingénieur d’État de l’Institut polytechnique de Kiev, docteur en systèmes informatiques et traitement du signal de l’Institut de cybernétique auprès de l’Académie des sciences d’Ukraine, chercheur et maître de recherche dans le domaine des nouvelles technologies, auteur de plusieurs ouvrages scientifiques, il a par ailleurs occupé plusieurs fonctions dans la haute administration ainsi qu’au sein d’importants centres de recherche en Algérie. Hamid Bessalah a été, également, ministre de la Poste et des télécommunications et directeur du Centre de développement des technologies avancées (CDTA), outre d’autres hautes fonctions de l’Etat.

« La compétence et la grande expérience de Hamid Bessalah ainsi que le dynamisme et la créativité d’un jeune cadre de l’entreprise permettront de donner un nouveau souffle au développement des télécommunications en Algérie », souligne encore le communiqué du ministère de la Poste et des Télécommunications.

Au ministère des Télécoms, on loue ses qualités. Homme du métier, Hamid Bessalah est un bûcheur, tant et si bien que ses collaborateurs se plaindraient de ses horaires harassants. Exigeant avec ses collaborateurs, modeste, il déteste le protocole et fuit les mondanités.

LIRE AUSSI:

https://www.lapatrienews.com/rapprochement-familial-pour-les-couples-magistrats/