Gueguerat: L’ONU « préoccupée »

Gueguerat: L’ONU « préoccupée »

L’ONU s’est dite, ce  vendredi,  préoccupée par les conséquences que pourraient avoir les derniers développements au Sahara occidental à la suite de l’agression militaire marocaine à El Guerguerat, affirmant que la Mission pour l’Organisation d’un référendum au Sahara Occidental (Minurso) est «résolue» à mettre en œuvre son mandat.

«Ces derniers jours, les Nations Unies, y compris le secrétaire général, ont participé à de multiples initiatives pour éviter une escalade de la situation dans la zone tampon dans la région d’El Guerguerat et mettre en garde contre les violations du cessez-le-feu et les graves conséquences de toute modification du statu quo», a déclaré Stéphane Dujarric, porte-parole du SG de l’ONU.

«Le secrétaire général regrette que ces efforts se soient avérés infructueux et se déclare gravement préoccupé par les conséquences possibles des derniers développements», a indiqué M. Dujarric, affirmant que «le secrétaire général reste déterminé à faire tout son possible pour éviter l’effondrement du cessez-le-feu en place depuis le 6 septembre 1991 et il est déterminé à faire tout son possible pour éliminer tous les obstacles à la reprise du processus politique».

A ce propos, il a assuré que «la Mission des Nations Unies pour l’organisation d’un référendum d’autodétermination au Sahara occidental (Minurso), est résolue à acquitter de son mandat».

A cet effet, le secrétaire général demande aux parties au conflit «de garantir la pleine liberté de mouvement de la Mission conformément à son mandat».

F.H