Grande Mosquée d’Alger : Les 12 décisions pour sa gestion et sa sécurisation

La Grande Mosquée d'Alger Messagepar sadral » 01 Septembre 2014, 19:54 http://www.forcesdz.com/forum/viewtopic.php?t=1546&p=127380

Grande Mosquée d’Alger : Les 12 décisions pour sa gestion et sa sécurisation

La grande Mosquée d’Alger est désormais gérée sur le plan de la sécurisation par 12 chapitres qui visent  à établir le périmètre de protection , à contrôler ses limites  et les règles de sécurité qui lui sont appliquées, et à mandater la wilaya d’Alger, en coordination avec les services compétents, pour assurer leur mise en œuvre.

Ces douze permettront la gestion intra et extra-muros de la Mosquée ainsi que les recommandations exigées pour toute modification jugées nécessaire et enfin les  organismes chargés de la gestion de cette infrastructure religieuse et culturelle de premier plan.

1- Le wilaya d’Alger chargée  de  sécuriser et protéger le périmètre de protection de la Mosquée d’Alger conformément aux lois et règlements en vigueur, en collaboration avec les services de sécurité  en tant qu’autorité chargée de sécuriser la Mosquée d’Alger.

2- La mise en place d’un comité chargé de l’évaluation permanente et du suivi de l’étendue du respect, de la mise en œuvre et de l’application des dispositions et mesures liées à la sécurisation du périmètre de protection de la mosquée d’Alger, dont la composition, l’organisation et le fonctionnement doivent être déterminé par décision du Ministre  de l’intérieur d l’intérieur et des collectivités locales.

3- Désigner les autorités administratives compétentes pour préparer le plan de circulation à l’intérieur du périmètre de protection, en concertation avec l’autorité chargée de la sécurité de la mosquée d’Alger.

4- Le budget de la wilaya d’Alger prend en charge les dépenses liées à la sécurisation du périmètre de protection de la mosquée d’Alger.

5- Demander des conseils concernant l’achèvement, la rénovation ou la modification de bâtiments ou d’installations situés dans le périmètre de protection de la mosquée d’Alger.

6- Il est interdit à l’intérieur du périmètre de protection d’initier toute construction, construction ou établissement stable qui pourrait bloquer partiellement ou totalement la mosquée, déformer ou dissimuler son aspect esthétique.

7- Les autorités administratives compétentes, lors de la remise des licences liées à l’organisation ou à la pratique de toute activité ou manifestation dans le périmètre de protection, tiennent compte du caractère religieux et culturel de la mosquée d’Alger. 

8- Enlever et dégager le périmètre de protection de la Grande Mosquée d’Alger de tous bâtiments ou installations construits illégalement.

9- Suppression de tout bâtiment, installation ou activité entrant dans le périmètre de protection qui constituerait une menace ou une menace pour la sûreté et la sécurité de la mosquée d’Alger, ou dénaturerait son image esthétique.

10- Les propriétaires de biens et de droits réels concernés par ces procédures bénéficient d’une indemnisation, conformément à la législation et à la réglementation en vigueur dans ce domaine.

11- Empêcher l’exercice d’activités de vol au-dessus du périmètre de protection de la mosquée d’Alger au moyen d’un drone, de parachutes, de ballons, de planeurs ou de tout objet volant, sauf avec une licence spéciale reçue par les autorités compétentes.

12- Empêcher l’installation d’équipements de télécommunications, de panneaux d’affichage ou de tout autre équipement urbain, sauf lorsque cela est nécessaire, à l’intérieur du périmètre de protection.

Ferhat Zafane