Giovanni Pugliese : « Des facilités dans l’octroi des visas aux Algériens en 2021 »

Giovanni Pugliese : « Des facilités dans l’octroi des visas aux Algériens en 2021 »

 

Bonne nouvelle pour les algériens désirant visiter l’Italie en 2021. Ainsi, le nouvel ambassadeur d’Italie à Alger, Giovanni Pugliese, s’est engagé à renforcer les liens d’amitié et de coopération politique, culturelle, et économique entre les deux pays. a confirmé qu’il travaillera au renforcement des liens humains et culturels entre les peuples italien et algérien.

Dans un message adressé aux algériens, après avoir pris officiellement ses fonctions, il a promis de travailler au renforcement de la langue italienne en Algérie et à offrir des bourses aux étudiants algériens.

« L’Ambassade d’Italie vise à promouvoir une politique active dans le domaine des visas », affirme le diplomate, rappelant que cette année, malgré Covid-19, « nous avons institué un mécanisme spécial qui a permis à beaucoup d’étudiants algériens de ne pas rater l’année universitaire en Italie ».

Il a également rappelé que l’Italie « est le seul pays à avoir un centre visa dans l’extrême sud algérien (Adrar) » promettant de « doubler les centres de visa en Algérie ».

Giovanni Pugliese a déclaré que les liens entre les pays ne peuvent pas être renforcés si les liens entre les peuples ne sont pas également renforcés. C’est pourquoi l’ambassade d’Italie vise à promouvoir une politique active des visas en la facilitant.

Il s’est engagé ainsi à « renforcer les liens humains et culturels entre le peuple italien et le peuple algérien à travers la promotion de la langue italienne en Algérie, l’octroi de bourses d’études pour les étudiants algériens et l’organisation d’initiatives culturelles en coordination avec l’institut culturel italien d’Alger et l’école italienne Roma d’Alger ».

Sur le plan politique, l’ambassadeur d’Italie a qualifié les relations des deux pays de stratégiques et historiques, remontant à la période de l’indépendance algérienne, qui n’a jamais été suspendue.

« L’année 2020 se terminera par un nombre record de visites de nos dirigeants politiques en Algérie et en Italie », a-t-il ajouté.

L’ambassadeur d’Italie a évoqué la visite du ministre des Affaires étrangères de son pays en Algérie pour la deuxième fois cette année.

Il a signé avec le ministre des Affaires étrangères Sabri Boukadoum un accord visant à instaurer un dialogue stratégique sur les relations bilatérales entre les deux pays et les questions stratégiques d’intérêt commun.

L’ambassadeur d’Italie a prédit que l’année 2021 sera plus riche pour l’amitié algéro-italienne, une dynamique extraordinaire et sans précédent.

Yahia Maouchi