Fruit de beaucoup de tractations entre Sonatrach et Sonelgaz : Création de la société SKE issue de la fusion absorption des anciennes sociétés SK

Fruit de beaucoup de tractations entre Sonatrach et Sonelgaz : Création de la société SKE issue de la fusion absorption des anciennes sociétés SK

Une cérémonie d’installation du PDG de la nouvelle société, SHARIKET KAHRABA EL DJAZAIR (SKE) issue de la fusion absorption des anciennes sociétés SK, a eu lieu ce soir au niveau du siège du groupe Imetal.

« Cette fusion est le résultat de beaucoup de tractations entre Sonatrach et Sonelgaz dans l’objectif premier de mutualiser nos ressources et nous donner les moyens d’investir des territoires énergétiques verts et créateurs de richesse. Je tiens à saluer l’engagement et la mobilisation des équipes de nos deux grands Groupes qui ont permis de concrétiser cette fusion dans une totale sérénité en dépit des difficultés engendrées par la pandémie COVID19. Je me félicite aussi en cette occasion du succès marquant de ce partenariat stratégique entre Sonelgaz et Sonatrach qui témoigne de notre vision partagée et de notre ambition de le faire fructifier en créant un champion national avec des assises solides en matière de développement des énergies renouvelables en Algérie. SKE marque effectivement notre volonté de mutualiser et d’optimiser les ressources du secteur de l’Energie mais aussi d’investir davantage dans l’Électron vert » a annoncé dans son discours d’ouverture le jeune PDG de Sonelgaz, Chahar Boulakhras.

Ce partenariat s’inscrit également, poursuit le patron de Sonelgaz, dans « la concrétisation de notre stratégie Sonelgaz 2035 qui s’appuie notamment sur la mutualisation des ressources, l’amélioration opérationnelle, la recherche de synergies et la transition énergétique. En effet, afin d’améliorer notre performance opérationnelle, notre stratégie a intégré la spécialisation ou le regroupement de certaines filiales. Aussi, dans le segment production, nous avons spécialisé notre société de production d’électricité SPE dans l’exploitation et la maintenance des centrales conventionnelles (TG et cycles combinés). Nous avons par ailleurs confié l’exploitation des EnR à notre société SKTM. Et nous confions aujourd’hui la mission de développer des partenariats en matière d’investissements à SKE » a tenu à préciser M. Boulekhras, soulignant que son groupe attend beaucoup de SKE, notamment dans la satisfaction de la demande nationale à l’instar de SPE mais aussi dans le développement des EnR.

« En effet, en matière de portage et de financement des infrastructures EnR, Sonelgaz envisage de se positionner comme investisseur, tout au moins sur les premières tranches lancées par les pouvoirs publics. Ce rôle permettra d’intégrer, dans les projets que nous financerons, les différentes compétences du Groupe et les faire ainsi reconnaitre. Rapidement, nous pourrons nous positionner en « monteur de financement » et faire porter les investissements par des sociétés financières comme les assureurs et les fonds d’investissement. SKE, du fait de son savoir-faire en matière de montage et de gestion de projets de co-investissement en production d’électricité et de ses actionnaires puissants et complémentaires que sont Sonelgaz (51%) et Sonatrach (49%), se focalisera sur un rôle d’investisseur sponsor averti en matière d’EnR en Algérie mais également à l’international » précise le PDG de Sonelgaz.

Yahia Maouchi