France : une Algérienne séquestrée et violentée par son mari et sa belle-famille

France : une Algérienne séquestrée et violentée par son mari et sa belle-famille

Arrivée au mois de septembre en France, elle n’imaginait pas qu’elle vivrait un véritable calvaire pendant des mois. Une Algérienne a été secourue lundi dernier par la police d’Orléans (centre-nord) après avoir reçu un violent coup de poing de son mari, a rapporté hier mercredi Le Parisien.

La jeune femme, détentrice d’un visa D, a quitté le territoire national à bord d’un vol spécial pour rejoindre son époux du même âge. Depuis son arrivée, elle était violentée dans un appartement où vivait également son beau-père.

« Elle n’en sortait qu’une fois par semaine avec son mari pour aller faire des courses », a ajouté la même source.

Âgée de 22 ans, la victime a été violemment frappée dimanche dernier par son mari. Il lui casse le nez et l’étrangle jusqu’à ce qu’elle perde connaissance. « Dans un premier temps, l’un des deux hommes présents appelait les urgences, avant d’annuler quelques instants plus tard par crainte d’une visite de la police », a poursuivi Le Parisien.

Le lendemain, la jeune femme a réussi a contacté des proches. Suite à quoi, une intervention policière a eu lieu après la géolocalisation de l’appel téléphonique.

« La victime a été conduite à l’hôpital où lui était délivrée une ITT (incapacité totale de travail) de cinq jours, tandis que le mari et le beau-père ont été placés en garde à vue. Mardi matin, le frère du mari, âgé de 19 ans et logeant à l’extérieur de l’appartement, était lui aussi interpellé et placé en garde à vue », a détaillé Le Parisien.

De nationalité algérienne également, les trois suspects devaient être déférés devant le parquet hier mercredi.

Skander Boutaiba