France : un imam algérien arrêté pour escroquerie

France : un imam algérien arrêté pour escroquerie

Un imam algérien, membre de la Conférence nationale des imams, une structure fondée par le controversé Hassen Chalghoumi, est poursuivi pour fraudes et escroqueries, rapporte Le Point

Hocine Drouiche, 45 ans, fait en effet l’objet d’une enquête ouverte par le procureur de la République de Nîmes, une ville située dans le sud de la France. Il est soupçonné d’avoir fraudé l’Etat français et des organismes sociaux comme la Caisse d’allocations familiales (CAF).

Le montant de cette escroquerie est estimé à près de 30 000 euros, pour l’heure.

Le religieux est originaire de la wilaya de Skikda. « Il est arrivé en France à l’âge adulte où il a obtenu la nationalité française par mariage », ajoute Le Point.

Le modus operandi de Hocine Drouiche est simple mais ô combien efficace. Il se présentait auprès de différents organismes sociaux comme parent isolé. « Avec huit enfants à sa charge, il percevait des prestations à hauteur de sa progéniture. Mais l’enquête a révélé qu’il vivait toujours avec son épouse », précise le Point.

Le suspect a même profité des subventions liées à la crise du coronavirus. Il a usurpé le titre de gérant d’un commerce de fruits et légumes sur les marchés pour percevoir à plusieurs reprises 1500 euros de la part de l’Etat.

« Lors de ses auditions en garde à vue, le mis en cause a reconnu la totalité des faits. Il a été remis en liberté jeudi soir. L’enquête se poursuit », précise le Point.

A Nîmes, Hocine Drouiche est particulièrement n’est pas populaire. En 2016, il se présentait comme le responsable des imams du Gard. Le conseil régional du culte musulman l’avait vivement incité à renoncer à ce titre au point de l’accuser « d’usurpation », selon la même source.

Skander Boutaiba