France : un Algérien se voit refuser la naturalisation car « il travaille trop »

France : un Algérien se voit refuser la naturalisation car « il travaille trop »

Les autorités françaises ont refusé de naturaliser un Algérien pour « avoir trop travaillé ». Une situation incompréhensible pour ce ressortissant arrivé en France en 2007 dans le cadre de ses études.

Agé de 36 ans, Mohammed est installé avec sa famille à Reims, une ville située dans le nord-est de l’Hexagone. Après avoir obtenu des diplômes, il « a cumulé plusieurs emplois pour offrir à sa famille une vie plus confortable », selon RMC.

C’est justement ce que lui reprochent les autorités françaises. « Alors que le temps de travail légal est fixé à 151 heures par mois, Mohammed a cumulé près de 250 heures entre son CDI à temps plein et des missions en CDD », ajoute la même source.

Choqué mais pas découragé, cet employé du secteur de l’événementiel a déposé un recours administratif. Il va également écrire au président Emmanuel Macron.

« Je voulais garantir une vie meilleure à ma famille. Je me suis dit ‘j’ai du temps donc autant travailler et gagner un peu plus’. Je ne gagnais pas 10 millions. C’est à peine si je dépassais les 2.000 euros (…) Je travaille trop pour être Français », a-t-il déploré.

Et d’ajouter, « je crois à la résilience. Jamais je ne baisserai les bras ».

Skander Boutaiba