France : la lycéenne algérienne, menacée d’expulsion, régularisée exceptionnellement

France : la lycéenne algérienne, menacée d’expulsion, régularisée exceptionnellement

Après un élan de solidarité incroyable mené par des enseignants, des élus et des camarades, Kenza Sahed, une jeune algérienne scolarisée dans un lycée à Sottevilles-lès-Rouen, une ville située en Normandie près de Rouen, n’est plus en situation irrégulière.

Ce jeudi, celle qui était menacée d’expulsion du territoire français, il y a quelques jours, a bénéficié d’une décision exceptionnelle de Pierre-André Durand, préfet de la Seine-Maritime. Un titre de séjour lui sera accordé, indique le site Paris-Normandie.

Toutefois, la préfecture a tenu à apporter quelques précisions. « Elle est arrivée en France le 23 août 2018, en compagnie de sa mère et de son petit frère. Elle était en possession d’un visa C : court séjour (touristique). Elle se maintient de façon irrégulière sur le territoire français depuis l’expiration de son visa, détourné à des fins migratoires », explique un communiqué

Selon la préfecture, Kenza « n’a pas respecté la législation française ». Cette dernière permet, d’après le communiqué cité par Paris-Normandie, « à de nombreux jeunes étrangers de venir étudier en toute régularité en France ».

A titre exceptionnel, sa situation sera régularisée sur décision du préfet.