Fort taux d’absentéisme à l’examen du BEM : Fallait s’y attendre…

Fort taux d’absentéisme à l’examen du BEM : Fallait s’y attendre…

 

Il fallait s’y attendre. L’examen du BEM n’a pas drainé grand monde parmi les candidats à cet examen en raison principalement du fait, que cette épreuve est devenue  facultative  et que  le passage au secondaire est  déterminé exclusivement par les notes du contrôle continu du 1er et 2ème trimestre de l’année 2019/2020.

Selon des échos qui nous sont parvenus d’un peu partout, il y a des salles  d’examens ou seuls un ou deux candidats étaient présents. Ce qui a fait dire à certains surveillants  mobilisés pour la circonstance qu’il s’agit là d’un «  vrai gâchis ». Il en est même dans certaines régions ou il y avait des salles totalement vides, assurent certaines voix. Devenu une formalité pour les élèves, il fallait s’attendre à une telle situation.  Par ailleurs, seuls les candidats libres et les candidats scolarisés (qui ne sont  pas sûrs d’obtenir la moyenne au contrôle continu)  étaient au rendez-vous de cette épreuve.

Pour rappel,  la décision de rendre cet examen facultatif a été prise par le Premier ministre  suite sa consultation avec le président de la République mardi 23 juin 2020, ou il a instruit le ministre de l’éducation nationale en ce qui concerne le Brevet de l’Enseignement moyen pour l’année scolaire 2019/2020.

Ferhat Zafane