Financements agricoles : vers le lancement du ʺcrédit mutuel rural ʺ

Financement des activités agricoles : vers le lancement du ʺcrédit mutuel rural ʺ

Abdelhamid Hemdani, ministre de l’Agriculture et du Développement rural, a dévoilé récemment les nouvelles mesures de financement en faveur des agriculteurs pour bénéficier  des crédits de campagne agricole.

En marge de sa visite à Tipasa, le ministre a déclaré que cela coïnciderait avec la préparation de l’introduction d’un nouveau mécanisme de financement pour les agriculteurs.

Le ministre a expliqué que l’instruction comprend des procédures simples qui permettent à l’agriculteur d’obtenir le prêt ʺRFIG ʺdans les deux ou trois semaines au lieu de 8 mois auparavant. Cette nouvelle disposition financière est le fruit d’une récente rencontre avec le président  directeur général de la Banque BADR.

Hamdani a expliqué que la bureaucratie est le premier ennemi en Algérie auquel l’agriculteur est confronté, soulignant qu’il a été convenu de surmonter tous les obstacles, surtout concernant  le « délai de traitement des dossiers » ainsi que les conditions  » d’âge » et « d’assurance ».

En outre, Hemdani a assuré que les services  du secteur de l’agriculture travaillent présentement sur le développement de nouveaux systèmes de financement pour accompagner les agriculteurs qui permettent un financement pour tous afin de relancer l’activité agricole.

Il s’agit du crédit mutuel rural» qui sera mis sur le marché avant la fin de l’année et s’adresse spécifiquement à la classe des agriculteurs actifs dans les différentes filières agricoles.

Le ministre a précisé que le dossier de ce nouveau mécanisme de financement reste à l’étude, soulignant que ses services  s’activent dans ce travail  pour en faire «un prêt qui convient aux agriculteurs et leur permet de sécuriser leurs produits».