Feux de forêts et coupures d’électricité : Sonelgaz à pied d’œuvre

Feux de forêts et coupures d’électricité : Sonelgaz à pied d’œuvre

Les feux de forêts qui se sont déclarés durant la nuit de vendredi 6 au samedi 7 novembre 2020 ont causé, outre deux décès parmi les habitants à Tipaza et des dégâts très importants à leurs biens et au couvert végétal, des détériorations au réseau électrique à travers de nombreuses wilayas.

Non seulement les câbles de transport de cette énergie mais leurs supports divers et des transformateurs ont été la proie des flammes et ont causé des coupures dans les régions touchées par les incendies.

Les wilayas touchées sont Tipaza, Blida, Médéa, Boumerdès, Chleff, Mostaganem, Ain Témouchent, Sidi Belabbès, Oran, Relizane, Saida, Bouira et Tizi Ouzou.

Les wilayas les plus touchées sont Tipaza (Gouraya et Larhat), Chleff, Oran (cap Carbon où il y a plus de 50 regroupements d’habitations), Tlemcen (foret Arbouz), Ain Temouchent (forets de Bouzedjar et Béni Saf), Sidi Belabbès (foret Latouche). Il y a aussi trois départs moyenne tension à Mostaganem qui ont été affectés.

Les équipes de la Sonelgaz étaient sur les lieux dès le début des feux et ont travaillé en collaboration avec les services de la protection civile pour réparer et rétablir le courant aussitôt que les conditions le permettaient, comme nous l’a expliqué M. Khalil Hadna, chargé de communication de la SADEG (filiale de SONELGAZ), joint par téléphone.

M. Khalil Hadna, chargé de communication de la SADEG
M. Khalil Hadna, chargé de communication de la SADEG

En effet, les équipes de la Sonelgaz attendent que le feu soit éteint de manière définitive puis que l’endroit refroidisse pour entamer la réparation des sites touchés et le remplacement des câbles et des supports pour rétablir le courant, afin d’éviter tout accident.

Concernant le gaz, notre interlocuteur précise qu’il a été coupé dès le début des incendies pour parer à toute éventualité et éviter une éventuelle explosion dans le but de sécuriser les citoyens et leurs biens.

Quant aux réseaux détériorés, ils ont tous été réparés par les équipes de la Sonelgaz mais il reste certains sites non encore éteints ou présentant encore des dangers à travers trois wilayas : Tipaza (régions de Larhat et Gouraya), Chleff et Oran.

« Nous travaillons en collaboration avec la protection civile qui éteint le feu. Une fois ce dernier éteint, nous laissons passer un peu de temps pour que les lieux refroidissent et nous réparons ce qu’il y a lieu de réparer ».

Enfin, les équipes de la Sonelgaz demeurent toujours sur place pour procéder aux réparations des réseaux et rétablir le courant électrique aussitôt que les feux soient éteints et que les lieux refroidissent.

Tahar Mansour