Ferhat Ait Ali Braham : « l’importation de voitures de moins de trois ans différée à moyen terme »

Ferhat Ait Ali Braham : « l’importation de voitures de moins de trois ans différée à moyen terme »

 La question de l’importation de voitures de moins de trois ans et qui, par ailleurs, a suscité l’enthousiasme des citoyens, revient sur le devant de la scène avec cette déclaration du ministre du secteur de l’Industrie, Ferhat Ait Ali Braham qui a assuré dimanche, sur les ondes de la radio nationale, qu’elle n’est pas abandonné, mais juste différée pour des raisons liées à la situation financière actuelle du pays.

« L’importation des véhicules de moins de trois ans n’est pas abandonnée, mais différée à moyen terme, après les réformes économiques et financières que le gouvernement va engager pour permettre aux algériens d’acheter la voiture à des prix raisonnables et un taux de change officiel », a-t-il déclaré sur les ondes de la radio.

Parlant à nouveau de l’importation de véhicules dans le cadre du nouveau cahier des charges, Ait Ali Braham a indiqué que celle -ci « est ouverte à tous les candidats à cette activité, à la seule condition que leurs dossiers répondent aux exigences techniques et financières fixées dans le CDC. »

La suppression de la règle 51/49, « en dehors des secteurs stratégiques » est de nature à rendre  attractif le marché de la construction automobile en Algérie pour les grandes marques, ajoute Ait le ministre.

  Ferhat Zafane