Farouk  Chiali: « « Les entreprises algériennes sont capables de concurrencer les sociétés étrangères présentes sur les marchés africains »

Farouk  Chiali: « « Les entreprises algériennes sont capables de concurrencer les sociétés étrangères présentes sur les marchés africains »

 

 Le ministre desTravaux publics, Farouk Chiali , ne minimise nullement les capacités des entreprises algériennes du secteur dans le domaine des projets d’infrastructures et du génie civil.

En effet, dans un entretien à l’APS, le premier responsable du département des Travaux publics a insisté sur les aptitudes des entreprises algériennes du secteur des travaux publics , aussi bien du secteur privé ou étatique en affirmant que celles-ci «  disposent de capacités matérielles et humaines suffisantes leur permettant de s’inscrire dans l’exportation de leurs services notamment au niveau africain » Et de préciser arguments à l’appui : « Nous avons constaté que des entreprises algériennes aussi bien du secteur public que privé ont les compétences et les matériels nécessaires pour exporter leur savoir-faire et prendre en charge la réalisation de certains projets d’infrastructures au niveau des pays africains de la région ».

Et pour preuves, « Des pays africains, à l’instar du Mali, du Niger et du Burkina Faso ont déjà sollicité les services des entreprises algériennes afin de participer à la réalisation de projets d’infrastructures, a-t-il fait savoir, assurant que les pouvoirs publics examinent les différentes propositions en vue de faciliter les procédures et les conditions de transfert de matériels vers ces pays.

Et d’ajouter : «  les entreprises algériennes ont acquis l’expérience et l’expertise suffisante pour envisager ce type d’investissement, notamment après la levée des contraintes qui subsistent dans ce domaine ».

de conclure avec certitude : « Les entreprises algériennes sont capables de concurrencer les sociétés étrangères présentes sur les marchés africains ».

Ferhat Zaafane