Farouk Chiali depuis Médéa : la nouvelle constitution répond à la volonté populaire exprimée par le Hirak

Farouk Chiali depuis Médéa : «  la nouvelle constitution répond à la volonté populaire exprimée par le Hirak

Pour cette dernière journée de campagne référendaire, le ministre des Travaux Publics, en  visite à Médéa s’est prononcé sur les vertus de la nouvelle mouture de la constitution soumise au peuple dimanche 1èr Novembre.

Ainsi, selon lui,  ’amendement constitutionnel du 1er novembre prochain sera « le garant de l’édification d’un Etat fondé sur l’alternance au pouvoir, la justice et protecteur des droits et des libertés », a déclaré, mercredi à Médéa, le ministre des Travaux publics, Farouk Chiali.

S’exprimant à l’occasion d’une rencontre avec la société civile, organisée au pôle universitaire de Médéa, le ministre a indiqué que le projet d’amendement constitutionnel « vient en réponse aux attentes du peuple algérien qui aspire à l’édification d’un Etat démocratique basé sur la justice, qui préserve la dignité du citoyen et où sera banni toute forme d’oppression et de domination ».

Il affirmé, au cours de sa brève allocution devant des dizaines de représentants de la société civile, que l’amendement constitutionnel « va mettre en place les bases fondamentales et définis les mécanismes qui vont permettre de concrétiser et traduire dans les faits la volonté populaire exprimée pendant le Hirak », assurant que la nouvelle Constitution « rendra espoir aux Algériens et leur offre l’opportunité de faire éclater leurs énergies, d’exprimer leurs opinions, de matérialiser également leurs idées novatrices dans la réalité ».

L’amendement constitutionnel sera l’occasion « d’un nouveau départ pour des réforme profondes et sérieuses dans le mode de gestion des affaires de l’Etat et la lutte contre la bureaucratie, le favoritisme et la corruption », a soutenu Farouk Chiali, tout en évoquant les « garanties accordées à la liberté de commerce, d’investissement et d’entreprenariat, dans le respect stricte de la loi et loin de toute déviation ou dépassement ».

Ferhat Zafane