Extradition du fondateur de Wikileaks vers les USA : le niet de la justice britannique

Extradition du fondateur de Wikileaks vers les USA : le niet de la justice britannique

Le verdict est tombé ce lundi, 4 janvier, au sujet de la demande d’extradition de Julian Assanges, fondateur de wilkileaks, vers les Etats-Unis pour être jugé pour espionnage, suite à une décision rendue par la juge Vanessa Baraitser, de la Cour criminelle d’Old Bailey de Londres.

Selon des sources très au fait du contenu du dossier, la justice britannique, invoquant un risque de suicide, a rejeté ce lundi 4 janvier 2021 la demande d’extradition vers les Etats-Unis  qui le réclament pour la publication de centaines de milliers de documents confidentiels.

Si cette demande d’extradition venait à être acceptée, l’australien  Julian Assanges,  indique la même source, « risque aux États-Unis 175 ans de prison pour avoir diffusé, à partir de 2010, plus de 700 000 documents classifiés sur les activités militaires et diplomatiques américaines, notamment en Irak et en Afghanistan » .

Ferhat Zafane