Explosions de Beyrouth : pas d’algériens parmi les victimes, selon le MAE

Explosions de Beyrouth : Pas d’Algériens parmi les victimes, selon le MAE

Aucun ressortissant algérien ne figure parmi les victimes des explosions survenues mardi à Beyrouth au Liban, a annoncé le ministère des Affaires étrangères, par la voix de son porte parole.

« Selon les informations en notre possession à cette heure (mardi soir), aucun ressortissant algérien ne figure parmi les victimes des explosions survenues le 4 août au port de Beyrouth », a indiqué la porte parole du MAE qui a fait état d’ « un ressortissant algérien légèrement blessé ».

« Nous avons des informations, non encore confirmées à notre ambassade à Beyrouth par les services sanitaires libanais, concernant un autre ressortissant algérien qui se trouverait dans un des hôpitaux de Beyrouth », a-t-il ajouté, soulignant que  les contacts se poursuivaient « entre les services de l’ambassade et les autorités libanaises pour vérifier cette information et s’enquérir de l’impact de l’explosion sur les membres de notre communauté au Liban ».

Selon cette source, les services de l’ambassade d’Algérie à Beyrouth « sont intervenus pour prêter assistance à deux ressortissants algériens dont les domiciles ont subis des dégâts matériels » suite à ces explosions.

« Mobilisée, notre ambassade est en contact permanent avec les membres de notre communauté pour toute demande d’aide en cette conjoncture difficile qui vit le Liban frère », a conclu le porte parole du ministère.

Ad. M.