Exclusif/Guerinik Hadj Abdelkader, sénateur FLN de Naâma à La Patrie News : « Il faut trouver des alternatives à la rente pétrolière »

Exclusif/Guerinik Hadj Abdelkader, sénateur FLN de Naâma à La Patrie News : « Il faut trouver des alternatives à la rente pétrolière »

Abordé en marge de la présentation du PLF 2021 par le ministre des finances, le sénateur de la wilaya de Naâma, Guerinik Hadj Abdelkader (FLN), a estimé, dans une déclaration exclusive accordée à La patrie News, que le projet de loi de finances 2021 ne diffère pas des précédentes lois de finances.

« C’est une loi de finances qui est basée toujours sur la politique rentière. Face à la crise sanitaire et économique qui perdure,  il fallait que le gouvernement cherche d’autres alternatives durables,  à savoir l’agriculture, l’industrie, le tourisme…, pour préserver les transferts sociaux et la politique de soutien des produits de premières nécessités, tel que le pain et le lait, au profit notamment de la classe moyenne.

Guerinik Hadj Abdelkader, sénateur de Naâma
Guerinik Hadj Abdelkader, sénateur de Naâma

« Mais je dirais que c’est une politique qui n’est pas convaincante » déplore notre interlocuteur. Face à cette situation, peu reluisante, le sénateur de la wilaya de Naâma, plaide pour aller vers  des projets stratégiques.

« C’est simple, les produits et les fardeaux qui pèsent lourdement sur l’économie nationale, ce sont les grandes importations des céréales, la poudre de lait et les médicaments.

Il faut minimiser ces importations par le biais des projets stratégiques, l’augmentation de surfaces irriguées, ainsi que la coordination entre les différents ministères sachant que les commissions ne siègent pas pour octroyer des terrains agricoles.

Pour cela, il faut qu’il y ait une coordination et aller vers de grands projets stratégiques qui pour diminuer l’importation, et préserver une partie de la rente pour aller encourager d’autres projets qui seront durables pour l’avenir » prône le sénateur.

Yahia Maouchi