Exclusif/Ferhat Aït Ali Brahim dépose plainte contre Youcef Nebbache

Ferhat Aït Ali Brahim dépose plainte contre Youcef Nebbache

Tiraillements, désaccords et ambitions personnelles. Rien ne va plus au niveau du Ministère de l’Industrie. Ferhat Aït Ali Brahim, ne cesse de défrayer la chronique ces derniers jours, avec une gestion catastrophique du dossier inhérent à l’importation des véhicules neufs, ce qui a provoqué un tollé dans tout le pays.

Toutefois, et contre toute attente, Ferhat Aït Ali Brahim, a décidé de déposer plainte  contre le président de l’Association des concessionnaires automobiles multimarques (ACAM), Youcef Nebbache.

Joint au téléphone par nos soins, ce dernier confirme l’information. « Effectivement ce matin j’ai reçu la convocation du tribunal d’Alger.

Il s’agit d’une plainte en diffamation contre ma personne, déposée par l’actuel ministre de l’industrie. Selon ce ministre, je l’ai discrédité auprès des algériens, suite à mon passage sur le plateau d’El Chourouk News.

Mais moi, j’ai dit  la vérité, que c’est un menteur et qu’il est en train de jouer avec la patience des algériens, et qu’il travaille contre l’intérêt du pays. Une chose  qui ne lui a pas plu » déplore notre interlocuteur.

Il faut savoir que cette procédure judiciaire se réfère à l’article 296 du code pénal qui stipule que : “ Toute allégation ou imputation d’un fait qui porte atteinte à l’honneur ou à la considération des personnes ou du corps auquel le fait est imputé, est une diffamation.

La publication directe ou par voie de reproduction de cette allégation ou de cette imputation est punissable, même si elle est faite sous forme dubitative ou si elle vise une personne ou un corps non expressément nommés, mais dont l’identification est rendue possible par les termes des discours, menaces, écrits ou imprimés, placards ou affiches ».

Yahia Maouchi