Exclusif/Benabderrahmane : « La finance islamique répond à un besoin sociétal »

Aymen Benabderrahmane : « La finance islamique répond à un besoin sociétal »

Interrogé sur la finance islamique que l’Algérie utilise, aujourd’hui,  pour attirer l’argent du marché informel, le ministre des Finances, Aymen Benabderrahmane, a précisé à LaptrieNews, que la finance islamique est un rêve qui vient d’être concrétisé au grand bonheur d’une grande frange de la société algérienne.

« La finance islamique est un nouveau moyen de financement, et nous  espère tirer profit des revenus importants du marché informel, et nous appelons les citoyens à se rapprocher des banques qui commercialisent déjà ces services financiers islamiques » a tenu à nous préciser le ministre des Finances.

Dans le même ordre d’idée notre interlocuteur rappelle que ces services répondent à un besoin sociétal « la finance islamique ça a toujours était une demande de la société, une demande de plusieurs frange de la société.

A cet effet, et afin de répondre à ce besoin, le Président de la République a instruit son gouvernement afin de répondre à ce besoin.

Mieux encore c’est une priorité qui est inscrite dans le programme du président de la République.

Le gouvernement a concrétisé ce projet à travers la Banque d’Algérie qui a pris des règlements le mois de mars, et nous avons procédé à l’ouverture du premier guichet de la finance islamique au niveau de quatre banques publiques, en plus des deux banques privés qui existent auparavant.

Et nous allons inaugurer la semaine prochaine une agence bancaire dédiée entièrement à la finance islamique » nous a révélé Aymen Benabderrahmane.

Yahia Maouchi