Exclusif/Abdelouahab Benzaim, sénateur du FLN à Alger : « il faut cibler les subventions »

Abdelouahab Benzaim, sénateur du FLN à Alger : « il faut cibler les subventions »

 

Les transferts sociaux ont suscité un vif débat au Sénat, certains sénateurs estiment que ce PLF vient préserver le pouvoir d’achat de la classe moyenne, appelant à cette occasion à cibler les subventions pour aider les franges les plus défavorisées de la société, tout en rationalisant les dépenses.

« Le projet de loi de finances 2021 a pris en considération le volet social. Et pour preuve les subventions sont toujours maintenues, au plus grand bonheur des classes défavorisées de la société, bien que, moi, je suis contre cette politique de subvention qui devrait être revue.

Les subventions doivent surtout profiter aux nouvelles classes moyennes et nécessiteuses »  prône  Abdelouahab Benzaim, sénateur du FLN d’Alger, dans cette déclaration exclusive à La Patrie News.

Dans le même ordre d’idée, notre interlocuteur rappelle le volet positif du PLF, qui a alloué, dira-t-il un grand budget, 160 milliards de dinars, pour la régularisation des contrats de pré-emploi, au profit de plus de 400 000 personnes.

Mieux encore, cette loi de finances, a revu à la hausse le budget de plusieurs ministères névralgiques pour faire face à la pandémie de la Covid19.

«  Plusieurs secteurs ont connu des revalorisations importantes sur leur budget avoisinant les 10%, c’est pour compenser les dépenses non retenues en 2020 à cause de la Covid19 »  a tenu à nous expliquer Abdelouahab Benzaim.

Yahia Maouchi