Exclusif / Abdelkrim Medouar : « Je ne suis pas intéressé par la présidence de la FAF »

Exclusif / Abdelkrim Medouar : «  Je ne suis pas intéressé par la  présidence  de la FAF »

« Non, je ne serai  pas candidat au poste de président de la FAF », a tranché l’actuel président de la  LNF, dans un entretien téléphonique, jeudi 3 septembre, lui  que la rumeur persistante avait donné partant pour succéder à Kheirredine Zetchi.

S’il est quasiment certain que  l’actuel patron de la FAF  ne compte pas se présenter pour un nouveau mandat, lui qui aura vu des vertes et des pas mures depuis son intronisation il ne compte pas prolonger son bail. Il ne sera donc pas candidat à sa propre succession au mois de mars prochain.

Concernant les probable postulants à ce poste stratégique,   on peut avancer que l’ex président Mohamed  Raouraoua ne fera pas partie des candidats, et ce, même si le projet de la limitation d’âge est rejeté.

A vrai dire, Raouraoua a confié à ses proches qu’il ne sera pas candidat et qu’il ne soutiendra aucun candidat, c’est ce qu’il a laissé entendre, même s’il sera dur d’admettre qu’une candidature d’un de ses anciens collaborateurs ne bénéficiera pas de son soutien. La succession de Zetchi est donc ouverte et il ne faut pas écarter que le nombre de candidats qui brigueront le prochain mandat soit inédit, d’anciens joueurs peuvent se lancer dans ce défi, à l’image de Madjer, voire même de Fergani qui n’ont jamais caché leur envie de tenter cette expérience et faire bénéficier enfin leur pays de leur talent en dehors de celui qu’on leur connaît sur les rectangles verts.

Ferhat Zafane