Exclusif/Abdelhak Ben Boulaïd (fils du chahid Mustapha Ben Boulaïd) sénateur du tiers présidentiel : « C’est une loi que nous attendons depuis longtemps »

»Abdelhak Ben Boulaïd (fils du chahid Mustapha Ben Boulaïd) sénateur du tiers présidentiel

« C’est une loi que nous attendons depuis longtemps »

 

Abordé au sénat en marge de la présentation par le ministre de la Justice, garde des Sceaux, Belkacem Zeghmati, du projet de loi relatif à la lutte contre les crimes d’enlèvement, le fils du chahid Mustapha Ben Boulaïd et sénateur du tiers présidentiel, Abdelhak Ben Boulaïd, estime que cette loi est venue en temps opportun. 

« Concernant cette loi qui sera indubitablement adoptée demain, nous sommes entièrement d’accord et cela fait longtemps que nous attendons ce genre de loi, pour sévir et punir les kidnappeurs et les criminels, et  faire face à une recrudescence de ces crimes à travers tout le territoire national.

« Je suis heureux d’apprendre que l’Algérie est souveraine dans ses décisions quant à l’application de la peine de mort, une chose que je soutiens en tant que citoyen algérien concerné, et en tant que sénateur pour légiférer ».

« Et j’aimerai bien que son application soit exécutée sur le terrain », souhaite le fils de notre grand héros dans cette déclaration exclusive à La Patrie News.

Dans le même ordre d’idée notre sénateur estime que pour arriver à cette application, « il faut qu’il y ait une certaine stabilité du pays quant à ses institutions, pour qu’on puisse faire des textes d’application et pouvoir ainsi les appliquer.

C’est vrai, parfois on légifère sur certaines choses, et sur le terrain cela peut, quelquefois, poser des problèmes, mais n’empêche que les lois existent et, en cas de recours on est là, et les textes existent toujours, et on peut les appliquer, ça ne pose aucun problème, c’est une question de temps c’est tout » assure Abdelhak Ben Boulaïd.

Yahia Maouchi