Examen du BEM : Le Premier ministre donne le coup d’envoi à Blida 

Examen du BEM : Le Premier ministre donne le coup d’envoi à Blida 

 

Le premier ministre, Abdelaziz Djerad, donnera aujourd’hui le coup d’envoi de l’examen du BEM à partir du lycée El Fath de Blida.

Les épreuves du BEM, décalées du mois du juin au mois de septembre pour cause de Coronavirus, débuteront donc  ce matin pour 669.000 candidats à travers 2.556 centres  d’examen sur tout le territoire national.

Mais comme cette session est facultative pour les candidats scolarisés, du moins, les responsables des centres d’examens redoutent un fort  taux d’absentéisme, dès lors que le passage au lycée sera basé sur le contrôle continu des deux premiers trimestres de l’année scolaire 2019/2020.  En tous cas, pendant la semaine des révisions organisées pour les candidats, la plupart ont préféré ne pas interrompre leurs longues vacances qui durent depuis le mois de mars.

Ce n’est pas le cas pour les candidats indépendants qui doivent affronter avec le maximum de sérieux les épreuves, car leur passage en première année de lycée en dépend exclusivement.  Comme cette session singulière  intervient dans un contexte sanitaire, un protocole sanitaire est mis en place pour mettre candidats, surveillants, encadreurs et administration  dans de bonnes conditions, à travers la mise en place d’un protocole sanitaire rigoureux sur lequel ont planché les ministères de l’Education, de la Santé et de l’Intérieur.

Afin de concrétiser ces mesures et garantir le déroulement de cet examen dans des conditions normales, « le Gouvernement s’est engagé à réunir tous les moyens de prévention au niveau de tous les centres d’examen à travers le pays », a rassuré le ministre.

Yanis Younsi