Etats-Unis : la Pennsylvanie pourrait faire basculer la présidentielle en faveur de Joe Biden

Etats-Unis : la Pennsylvanie pourrait faire basculer la présidentielle en faveur de Joe Biden

Les 20 grands électeurs de Pennsylvanie, sur la côte Est, détiennent la clé de la présidentielle, alors que sur les résultats, toujours partiels, donnent grise mine à Donald Trump. Ses propos sur une fraude supposée et un vol de l’élection ont été coupés à la télévision.

Donald Trump, «tortue obèse, sur son dos, se débattant en plein soleil, sentant que son heure est venue» : c’est la comparaison donnée par le journaliste Anderson Cooper sur CNN, après la conférence de presse insensée tenue par Donald Trump, hier soir, à la Maison Blanche, écrit l’AFP ce vendredi matin.

Sa version du en «même temps» présidentiel (pour reprendre la formule d’Emmanuel Macron), c’est de crier à la fraude, et en même temps, à la victoire. Visage bien sombre, les yeux rivés sur son pupitre, il a tenu propos surréalistes : «Si vous comptez les votes légaux, je gagne facilement. Si vous comptez les votes illégaux, ils peuvent essayer de nous voler l’élection», a-t-il lancé depuis la salle de presse de la Maison Blanche, lors d’une tirade souvent confuse, truffée d’approximations et de contre-vérités sur le décompte en cours.

La presse américaine ne cautionne plus les mensonges de Donald Trump

Reste à savoir comment le camp républicain va réagir face à Donald Trump, qui continue dans la surenchère verbale contre le processus démocratique. Ses supporters ont manifesté, dans le Michigan notamment, pour dénoncer le prétendu vol de l’élection par les démocrates.

Michelle, 39 ans, qui a fait deux heures de voiture depuis chez elle, pour faire entendre sa colère dans les rues de Détroit, dans le nord-est des Etats-Unis. Propos recueillis au micro de Mathilde Dehimi.

Tension palpable car les résultats sont toujours serrés, dans cette présidentielle américaine: le démocrate Joe Biden est en tête, comme hier. Il ne lui manque plus que 6 à 17 grands électeurs, selon les médias, pour atteindre les 270 voix nécessaires pour lui ouvrir les portes de la Maison-Blanche. Décompte et enjeux analysés par Jean-Marc Four, en direct de Washington.

La présidentielle ressemble donc à «un jour sans fin» et nous allons en Pennsylvanie, sur la côte est des Etats-Unis, où se joue, peut-être la présidentielle (et non le film avec Bill Murray !) : Les forces de l’ordre sont déployées en nombre à Philadelphie, des hélicoptères volent au-dessus de la ville. Reportage, en direct, de notre envoyé spécial de Maxime Tellier.

A Philadelphie, des trumpistes brandissant des drapeaux américains et des panneaux Trump / Pence ont fait face aux militants démocrates pros Biden une grande partie de la journée et de la nuit.