Envoyés par le gouvernement… des étudiants algériens s’envolent mardi pour l’Irlande

Envoyés par le gouvernement… des étudiants algériens s’envolent mardi pour l’Irlande

Limerick, une ville située dans le sud-ouest de l’Irlande, va accueillir cent quarante étudiants algériens. Ces derniers prendront mardi un vol spécial depuis l’Algérie à destination de l’aéroport de Shannon, rapporte l’Irish Examiner.

Dès leur arrivée, les doctorants devront s’isoler au campus de l’université de Limerick. C’est le gouvernement algérien qui financera leur séjour estudiantin, suite à un accord qui a coûté plus de dix millions d’euros.

Selon l’université de Limerick, le partenariat s’inscrit dans le cadre d’une stratégie de l’Algérie qui vise à passer du français à l’anglais comme langue d’enseignement et d’apprentissage.

Les 140 étudiants algériens se sont inscrits pour un doctorat de quatre ans en 2020. Pendant douze mois, ils ont étudié à distance. Bien que le groupe arrivera mardi sur le campus de l’université de Limerick, les cours, eux, resteront dispensés à distance jusqu’à ce que les restrictions, liées à la pandémie de coronavirus, soient levées.

Dans une déclaration à l’Irish Examiner, un porte-parole de l’université a affirmé que les étudiants resteront à Limerick pendant trois ans. « Ils viennent à Limerick (dans ce contexte de pandémie de coronavirus) parce que l’infrastructure technologique et internet ne sont pas bons en Algérie. Aussi, il est plus facile pour les étudiants d’être ici pour l’accès électronique à la bibliothèque, aux bases de données et aux autres systèmes de l’université de Limerick », a-t-il expliqué.

Les doctorants se sont déjà placés en isolement pendant quatorze jours en Algérie. Ils sont tous en possession d’un test PCR négatif. Une fois sur place, ils devront observer une seconde quatorzaine.

A la fin de leurs études, les doctorants seront de retour au pays pour reprendre  leurs fonctions de conférencier universitaire. « Ils arrivent sur un vol direct d’Alger organisé par le gouvernement algérien vers l’aéroport de Shannon », confirme le média irlandais.

Interrogé par l’Irish Examiner, le porte-parole de l’aéroport de Shannon a refusé de commenter l’arrivée des étudiants algériens.

Fin décembre, le gouvernement irlandais a annoncé qu’il durcirait pour au moins un mois le confinement à cause de la propagation du coronavirus. Selon le site Guide Irlande, ce même confinement pourrait durer jusqu’en mai prochain.

Skander Boutaiba