En visite à Oran: Karim Younes met en garde

En visite à Oran: Karim Younes met en garde

Le médiateur de la République, Karim Younes, a été d’un franc parler à telle enseigne qu’il a mis en garde «les départements exécutifs, ministères et autres institutions d’Etat, observant des lenteurs ou encore ne répondant pas aux requêtes formulées par les délégués des wilayas»  indiquant que  ses services «sont en phase d’élaboration d’un rapport à la fois global et détaillé à remettre au Président de la République, Abdelmadjid Tebboune».

Ce rapport, explique Karim Younes, «comprend aussi bien le bilan du médiateur de la République que les toutes les entraves auxquelles elle fait face».

En marge de sa rencontre l’ayant regroupé, ce mardi avec la société civile, les responsables locaux et autres élus, de la wilaya d’Oran, Karim Younes, a réaffirmé que «le médiateur de la République est mis en place dans le but d’en finir une bonne fois avec les anciennes pratiques et les phénomènes ainsi que les points négatifs entachant l’administration».

Il s’agit, a-t-il insisté,  de la mise à plat une bonne fois avec la «bureaucratie, l’esprit clanique, le copinage et autres dépassements, en plus de la contrepartie exigée, a-t-il mis en garde, par ces personnes se faisant passer pour médiateurs de la République» «Ce phénomène a pris de l’envolée dans plusieurs parties et dans plusieurs wilayas », a révélé Karim Younes annonçant que «nous allons utiliser tous les moyens pour combattre ce fléau».

Le médiateur de la République a annoncé «la consécration d’une étude sociologique abordant  exclusivement ce phénomène et sa propagation dans la société», soulignant que son instance «a jusque là reçu 8050 requêtes». «Une bonne partie d’entre elles a été résolue», a révélé Karim Younes.

Yacine Bouali