En vigueur depuis 63 ans : Le Soudan abroge la loi sur le boycott de l’entité sioniste

En vigueur depuis 63 ans : Le Soudan abroge la loi sur le boycott de l’entité sioniste

Le conseil des ministres soudanais a approuvé un projet de loi visant à abroger le boycottage de l’entité sioniste, en vigueur depuis 63 ans, après avoir accepté de normaliser ses relations diplomatiques avec l’État hébreu fin 2020.

« Le conseil des ministres a approuvé un projet de loi abrogeant la loi sur le boycottage de l’entité sioniste datant de 1958 pour l’année 2021», a-t-il indiqué dans un communiqué. Ce texte doit encore être approuvé par la plus haute autorité du pays, le conseil de souveraineté, pour avoir force de loi.

Le conseil des ministres a également réaffirmé «la position ferme du Soudan» en faveur de la solution à deux Etats avec la création d’un Etat palestinien aux côtés de celui de l’entité sioniste. La loi de 1958 interdit les échanges commerciaux avec l’Etat hébreu, avec des personnes de nationalité israélienne ou encore avec des entreprises appartenant à des Israéliens.

De même, elle interdit l’importation de produits fabriqués ne serait-ce que partiellement dans les territoires occupés palestiniens. Toute personne violant ce boycottage risque jusqu’à dix ans de prison ainsi qu’une lourde amende.

R.I.