En cherchant à établir une seconde ceinture de sécurité : Les forces d’occupation marocaines subissent de lourdes pertes

En cherchant à établir une seconde ceinture de sécurité : Les forces d’occupation marocaines subissent de lourdes pertes

Le Maroc a eu beau imposer son black-out total sur la guerre qu’il a lui-même déclenché et imposée le13 novembre passé, les faits n’en sont pas moins là.

Le secrétaire général du ministère sahraoui de la Documentation et de la Sécurité, Sidi Oukal, a en effet affirmé à l’agence de presse SPS que  les forces d’occupation marocaines ont essuyé de lourdes pertes lesquelles  ont tenté de mettre en place une seconde ceinture de sécurité.

Le même responsable fait état de « très importantes pertes humaines et matérielles ».

Il ajoute que l’APLS (armée de libération du Sahara Occidental) est à tel point aguerries sur le terrain qu’elle réussit de plus en plus d’opérations de grande qualité, qui causent de lourdes  pertes à l’armée d’occupation marocaine » au-delà du honteux mur de sable, mis en place avec l’aide de l’armée sioniste.

Le bilan provisoire de cette offensive consiste en la récupération de plusieurs véhicules tout-terrain de marques Toyota et Jeep ainsi que des quantités importantes d’armes et de munitions.

Le même responsable sahraoui a tenu à préciser au passage que « cette tentative désespérée de l’armée marocaine fait voler en éclat ses assertions selon lesquelles il n’y aurait pas de guerre ou de conflit armé à El Guerhuerat».

S’il n’y avait pas de guerre en effet, pourquoi est-ce que les forces d’occupation marocaines tentent-elles de mettre en place ces ceintures de protection supplémentaires….

Kamel Zaidi