Eliminatoires de la CAN 2021 : le comité d’urgence de la CAF adopte des mesures spécifiques

Eliminatoires de la CAN 2021 : le comité d’urgence de la CAF adopte des mesures spécifiques

Afin de permettre à la phase des éliminatoire de la CAN 2021 de poursuivre son cours, le comité d’urgence de la CAF a arrêté ce vendredi une série de mesures draconiennes en conformité avec le protocole sanitaire  de prévention et de lutte contre le Covid-19.

« Ces règles édictées par la Commission d’Organisation de la Coupe d’Afrique des Nations, en conformité avec les règles du jeu de la FIFA, portent notamment sur les conditions de tenue des matches, le nombre de remplacements autorisés et les conditions de report ou d’annulation des rencontres. Le seul cas prévu par ces mesures, pouvant entraîner une défaite sur tapis vert, serait qu’une équipe ne puisse pas se déplacer avant un match. Toutes les situations non prévues par ces règles spéciales Covid-19 seront considérées comme exceptionnelles et soumises au Comité d’organisation. Une volonté pour la CAF de privilégier le retour au jeu.

Les règles ainsi arrêtées peuvent sanctionner des équipes contre leur volonté. Il a en effet été décidé que « Dans le cas où une équipe ne peut se rendre sur le lieu du match ou recevoir un match du fait des restrictions de voyage ou autres motifs liés à la COVID-19, elle sera considérée comme ayant perdu le match 2-03. Dans la foulée, il a également été décidé que « Si une équipe ne dispose pas du nombre minimum de joueurs requis, soit onze (11) joueurs (dont un gardien de buts) et quatre (4) remplaçants), elle sera considérée comme ayant perdu le match 2-0.

S’agissant du déroulement du jeu, il est indiqué que « Le nombre de remplacements autorisés est fixé à cinq (5) joueurs par équipe. Chaque équipe bénéficiera de trois opportunités pour effectuer ces remplacements au cours du match.

Si tous les matchs sont, en principe programmés à huis-clos, les pays hôtes peuvent obtenir des dérogations de la CAF, sous certaines conditions spécifiques.

Ces éliminatoires, qui s’annoncent de façon imprécise et incertaine alors que notre pays reste favori, cette CAN nous réserve encore peut-être d’autres surprises. Il est indiqué au finish, en effet, qu’en « En cas de situations exceptionnelles autres que celles mentionnées, la Commission d’Organisation sera consultée pour une décision finale.

R.S.