El Guerguerat : l’appel au calme de Moscou

El Guerguerat : l’appel au calme de Moscou

La Russie  qui assure la présidence de Conseil de sécurité a réagi au sujet de l’agression marocaine contre les civils sahraouis en appelant  à la plus grande retenue.

En effet, la Russie a déclaré  qu’elle suivait avec une «grande inquiétude» les développements de la situation au Sahara occidental, en particulier ceux survenus vendredi matin dans la région d’El-Guerguerat où l’armée marocaine mène une agression contre les civils sahraouis.

Par la voix de son ministre des Affaires  étrangères, Sergueï Lavrov,  la Russie   a exhorté, à faire «preuve de retenue maximale et d’éviter de prendre des mesures qui pourraient aggraver la situation au Sahara occidental».

Aussi, devant cette situation de guerre, la Russie a appelé à la reprise urgente des négociations directes entre les deux parties au conflit (le Maroc et le Front Polisario), et la nomination d’un nouvel envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU au Sahara occidental.

Si la position de la Russie est constante en ce sens qu’elle a de tout temps appelé les pays belligérants au respect des accords conclus, cette fois-ci avec la gravité de la situation, la Russie appelle à la nomination «rapide» d’un successeur de Horst Köhler.

 Ferhat Zafane