Ecole: lancement effectif des cours le 4 octobre

Ecole: lancement effectif des cours le 4 octobre

Le ministère de l’Education nationale a appelé, dans une circulaire-cadre spécifique à la rentrée scolaire 2020-2021, les acteurs concernés à réunir toutes les conditions idoines pour une rentrée scolaire «réussie» et au lancement effectif des cours le 4 octobre prochain, dans le respect strict des mesures de prévention.

Rappelant le cadre de travail relatif aux préparatifs de cette rentrée et de ses dimensions organisationnelles, matérielles et humaines, le ministère a insisté sur l’intensification des efforts en vue de s’assurer du respect des mesures de prévention et accomplir les missions de Service public, à travers la réouverture des établissements, en préservant la santé des élèves et du personnel, au vu de la propagation du nouveau coronavirus.

  «La conjoncture sanitaire exceptionnelle que traverse l’Algérie, à l’instar de tous les pays du monde, oblige les responsables du secteur de l’éducation nationale, chacun à son niveau, à déployer davantage d’efforts et à coordonner les activités entre les acteurs, afin d’assurer le respect des gestes barrières et garantir, ainsi, la continuité du Service public au sein du secteur de l’éducation nationale, tout en préservant la santé des élèves et du personnel, grâce à un protocole qui sera élaboré à cet effet, en coordination avec d’autres secteurs», précise la circulaire.

Á ce propos, le ministère a rappelé que la prochaine rentrée s’inscrit dans le cadre «des améliorations apportées aux aspects inhérents aux apprentissages, à l’évaluation pédagogique et aux outils éducatifs dans les trois cycles ainsi qu’aux aspects liés essentiellement à la formation des formateurs et à l’optimisation de leurs performances notamment cognitives.

Il s’agit également, selon la même circulaire, des aspects liés à la gestion des ressources humaines, financières et matérielles selon une approche de rationalisation des dépenses et d’exploitation optimale des ressources afin de d’améliorer les indicateurs de qualité, dans ses dimensions pédagogique, de gestion et d’investissement.