Eclairage : De la trahison des monarchies du Golfe

Eclairage

De la trahison des monarchies du Golfe

Par Mohamed Abdoun

Finalement, le scoop donné par nous depuis quelques jours concernant le projet secret de normalisation du Maroc avec l’entité sioniste n’était pas du tout un « tuyau crevé », si je puis m’exprimer de la sorte, pour user du jargon journalistique bien à nous.

Avec l’aide de Trump, affidé déclaré du lobby sioniste mondial, Rabat semble avoir obtenu de précieuses et inespérées aides de la part de plusieurs monarchies du Golfe dans son entreprise colonialiste et criminelle.

A la faveur de ces graves révélations, on peut mieux expliquer et comprendre comment es dirigeants arabes ont ou vertement cautionner une agression illégale contre un autre Etat, qui plus est arabe et musulman.

La RASD en l’occurrence (république arabe sahraouie et démocratique. Pareille attitude, condamnable et criminelle trouve en effet son explication dans ces accords, plus ou moins secrets, pris par des roitelets arabes de normaliser leurs relations avec l’entité sioniste, contre l’avis de leurs peuples et quitte, chemin faisant, à poignarder dans le dos la cause palestinienne. Certes, il n’y a jamais de hasard en politique.

Le Maroc, qui aurait décroché l’insigne honneur que les USA ouvrissent une représentation diplomatique à Laâyoune, plus grande ville du Sahara Occidental occupé, a signé en échange un chèque en blanc au puissant lobby sioniste mondial.

En témoigne, par exemple cette affaire de base militaire, contenant des armements balistiques et électroniques de pointe, implantée carrément à un jet de pierre de nos frontières.

Le Maroc, qui a décidé de rompre unilatéralement le cessez-le-feu conclu avec le Polisario, représentant unique et légitime du peuple sahraoui, donne l’aire d’avoir mûrement prémédité son coup, en comptant sur le soutien de ces monarchies fantoches, mais aussi sur certaines organisations en mal de représentativité et de perspectives, à l’image de l’OCI (organisation de la conférence islamique).

Il semble cependant que les calculs viciés et anticipés de tout ce beau monde soient en train de tourner court. Les forces royales marocaine, en effet, donnent l’air de ne pas avoir prévu la réplique musclée et triomphante des vaillants soldats du Polisario.

Se battant pour leur patrie, et pour des convictions divines, ces derniers, indiquent les dernières nouvelles du front, ont réussi à faire recules les mercenaires du roi Mohamed VI.

Mieux, une fulgurante réplique des populations civiles sahraouies a, elle aussi, prit de court les forces d’occupation marocaines. Le souverain chérifien qui, sans même ‘en rendre compte a semé beaucoup de vent, est bel et bien en train de récolter la… tempête.

M.A.