Djamel Belmadi : « On domine le continent africain »

Djamel Belmadi : « On domine le continent africain »
Petite victoire mais grande satisfaction du coach national Djamel Belmadi. Dans cette confrontation amicale entre deux grandes nations du football africain, la sélection nationale, a su s’imposer sans la hargne qu’on lui connait. Pour le coach, Djamel Belmadiqui affiche comme à ses habitudesune satisfaction d’avoir imposé le jeu à ses adversaires, « Les joueurs ont  été presque parfaits, Ils étaient vaillants et propres techniquement», a-t-il laissé entendre.
ET d’ajouter à la fin du match : «Je suis content. On pouvait être plus précis dans le dernier geste, et l’avant- dernière passe pour marquer plus de buts, on ne l’a pas été, mais en face, Oukidja n’a pas été inquiété. On pouvait se créer et aucune occasion contre nous, le mérite revient à ces joueurs qui ont maîtrisé le match du début à la fin. Moi, Je ne me suis jamais caché l’objectif, c’est de dominer l’Afrique. Je l’ai dit avant même de gagner la coupe d’Afrique des nations, d’ailleurs.». «Le plus important pour moi c’était de former un groupe difficile à gagner. Je veux que celui qui réussira à me battre souffre, et pour le moment c’est acquis on l’est.».
Evoquant la prestation de ses poulains, le sélectionneur national a laissé entendre : «Oukidja le peu qu’il avait à faire il l’a bien fait, je suis content de sa prestation.» Il enchaîne avec Halaimia : «Il a fait une 1re mi-temps délicate, on l’a rassuré mais en 2e mi-temps il s’est amélioré, Sur le plan défensif, je ne lui reproche rien, parce que je connais la qualité des attaquants qui ont joué sur son côté, par contre sur sa prise de ballon il y a du travail.» Pour Tahrat, Belmadi dit qu’il le connaissait déjà assez : «Tahrat, je connaissais sa valeur, il a fait un match parfait, il a été dur quand il le fallait, son vis-à-vis nigérian est un monstre de la tête et lui il a su le maîtriser. Dans la couverture, il a été bon.».
«Belkabla a fait un match énorme dans le harcèlement, les pressings, dans le travail défensif, dans le placement et replacement il était partout et la cerise sur le gâteau, c’est que c’est un joueur trés propre techniquement, il  sait ce qu’il doit faire avec le ballon quand il le récupère» et d’enchaîner avec Benrahma : «Je lui ai dit au début du match qu’il lui manquait que le but, après il a été un peu brouillon sur certaines actions, mais c’est un attaquants qui percute, qui dérange, il a fait ce qu’il faut, je suis satisfait de sa prestation.» Même s’il n’a pas été très bon, Delort a apparemment satisfait Belmadi. «Delort a fait un grand match, il s’est battu, lui aussi il méritait de marquer un but pas seulement sur le coup franc.»
La polyvalence de Boulaya a été saluée par le coach : «C’est un joueur polyvalent, je l’ai mis dans l’axe, il n’a pas eu beaucoup de champ pour montrer ce dont il est capable, mais c’est un joueur technique qui nous donne beaucoup de solutions, c’est pour ça d’ailleurs que je l’ai mis sur le côté en 2e mi-temps.»
 Ferhat Zafane