Directeur fondateur du groupe Ennahar : Anis Rahmani condamné à cinq ans de prison

Directeur fondateur du groupe Ennahar : Anis Rahmani condamné à cinq ans de prison

Le tribunal de Bir Mourad Raïs (Alger) a condamné ce dimanche Anis Rahmani, patron du groupe médiatique Ennahar, à une peine de cinq ans de prison ferme assortie d’une amende de 100 000 DA dans l’affaire dite « du colonel Smaïl », selon la chaîne privée.

Dimanche dernier, le procureur de la République près le tribunal de Bir Mourad Raïs a requis une peine de 10 ans de prison ferme assortie d’une amende de 100 000 dinars contre Anis Rahmani, de son vrai nom Mohamed Mokadem.

En détention à la prison de Koléa, dans la wilaya de Tipaza, le PDG d’Ennahar a été arrêté par une brigade de la Gendarmerie nationale en banlieue algéroise au mois de février dernier.

Il est poursuivi notamment pour « outrage à corps constitué », « atteinte à la vie privée », « obtention d’avantages indus » et « détention de comptes bancaires à l’étranger ».

Skander Boutaiba