Didier Raoult : Les élucubrations du « savant de Marseille »

Didier Raoult avait, à maintes reprises,  annoncé que le virus ne survivrait pas l’automne : Les élucubrations du «  savant de Marseille »

 

 Selon le professeur Didier Raoult, l’atypique scientifique de Marseille,  interviewé mardi dans la soirée par la chaîne française LCI,  « le coronavirus qui sévit actuellement n’est plus celui du printemps.

Pour lui, « les coronavirus mutent et donnent des variantes. Invité de David Pujadas, le professeur Raoult a défendu son évaluation de l’épidémie de Covid-19, alors que la France subit de plein fouet une deuxième vague.

« J’ai passé ma vie à dire que je ne prédisais jamais rien. » À plusieurs reprises pendant l’été, Didier Raoult avait plusieurs considéré qu’il était très probable que le Covid-19 disparaisse, minimisant les risques liés à deuxième vague.

Auditionné par la commission d’enquête du Sénat le 14 septembre dernier, le directeur de l’IHU Méditerranée avait affirmé que « le virus a muté et parait lié à des formes moins graves », le rendant donc moins dangereux qu’au printemps.

Or, l’explosion des cas en France, avec 52.010 nouvelles contaminations dimanche 25 octobre, un record, va à l’encontre de ses déclarations.

Pour autant, le virologue ne considère pas s’être trompé dans son évaluation de l’épidémie. « Je ne suis pas Nostradamus », s’est défendu le professeur Raoult, invité de David Pujadas sur LCI ce mardi 27 octobre.

« Pourquoi croyez-vous qu’on m’écoute ? C’est parce que je dis toujours ce qui se passe au moment où ça se passe. Je ne fais pas de prédiction.

Je prends les gens qui prédisent pour des sorciers. (…) Quand les gens me demandent ce qui se passe, je commence toujours par dire je ne sais pas. »

Ferhat Zafane