Développement local: Plus de quinze mille zones d’ombre recensées

Développement local: Plus de quinze mille zones d’ombre recensées

 

Brahim Merad, conseiller du président de la République chargé des zones d’ombre, a affirmé ce lundi 30 novembre que l’Algérie comptait 15 044 zones d’ombre habitées par huit millions de citoyens.

Le haut responsable, qui s’est exprimé au Forum de la radio publique, a indiqué qu’il menait, avec son équipe, un travail de terrain qui ne se base pas uniquement « sur des rapports ». « Quatorze secteurs sont impliqués pour subvenir au besoin des habitants de ces zones », a-t-il précisé.

Selon lui, des résultats positifs ont été enregistrés depuis le début de cette action. « Les réalisations au profit de ces zones ont atteint les 50% », a-t-il détaillé. Et d’ajouter, « 38 700 projets seront lancés dans les zones d’ombre. »

Enfin, le conseiller à la présidence a affirmé que le président Tebboune veut un changement dans le pays. « Après avoir examiné les rapports, il donne des instructions que ce soit à nous (le conseiller et son équipe) ou au gouvernement », a-t-il déclaré.

Skander Boutaiba