Deux quotidiens nationaux provoquent l’ire de Sonatrach

sonatrach
sonatrach

L’entreprise pétrolière et gazière publique, Sonatrach, a démenti, mais aussi condamné, « une fausse information » publiée par certains quotidiens nationaux ce samedi 26 décembre. Le groupe cite nommément deux journaux, en l’occurrence Al Fadjr et Algérie Maintenant.

L’information en question a fait état d’une annulation par Sonatrach de la condition de résidence pour les demandeurs d’emploi à travers le pays.  Autrement dit, ils peuvent postuler à toutes les offres de recrutement de l’entreprise publique via l’Agence nationale de l’emploi (ANEM).

« Cette information est totalement fausse car Sonatrach n’a rien à voir avec l’inscription des demandeurs d’emploi. Ce processus se déroule au niveau des agences d’emploi locales à travers le pays », explique ce samedi un communiqué.

Et de dénoncer, « ces articls sont complètement trompeurs. Leurs auteurs, ainsi que les journaux qu’ils les emploient, ont publié une fake news liée à un sujet très sensible ».

Sonatrach a rappelé, dans ce contexte, les règles d’éthique journalistique concernant la vérification de la véracité d’une information. « Ces journaux auraient dû vérifier l’exactitude de ces informations avant de les publier. Ils auraient pu obtenir les informations correctes en s’adressant à la direction de la Communication de Sonatrach », regrette le communiqué.

Enfin l’entreprise pétrolière et gazière dit se réserver le droit de poursuivre en justice les deux quotidiens.