Des avions gros porteurs  peuvent y atterrir : La piste principale de l’aéroport d’Alger voit le jour

Des avions gros porteurs  peuvent y atterrir : La piste principale de l’aéroport d’Alger voit le jour

Le ministre des travaux publics  Farouk Chiali, au cours de sa visite de travail et d’inspection dans la capitale, a supervisé la fin des  travaux de la pose de la piste principale de l’aéroport international d’Alger Houari Boumediene International, longue de plus de 3 500 mètres. Le ministre, accompagné du wali d’Alger, Youcef Chorfa et des cadres du secteur  a précisé que cette piste peut recevoir des avions de grande taille, en plus des équipements modernes qui lui permettent de travailler dans toutes les conditions météorologiques.

« Une fois réceptionnée, cette piste va permettre d’accueillir des avions gros porteurs, a-t-il affirmé. Des avions qui font 60 mètres de largeur et qui pèsent pas moins de 400 tonnes, a-t-il précisé. « La largeur de la piste permet donc l’exploitation de gros porteurs, capitale pour le développement de l’aviation algérienne », a souligné le ministre.

Pour information, Il faut savoir que le constructeur européen Airbus avait  annoncé qu’en 2021 il arrêterait de fabriquer le modèle A380 pour le motif, a-t-il justifié,  qu’Airbus « n’arrive pas à vendre ce modèle géant autant qu’il le voudrait ». De plus, comme il dispose de  4 réacteurs, il est très gourmand en carburant. Résultat : Son utilisation coûte  cher aux compagnies aériennes.

Ferhat Zafane