Demande de pardon à la France : Marine Le Pen enrage

Demande de pardon par la France : Marine Le Pen enrage

La présidente du parti d’extrême-droite le Rassemblement national (ex-Front national), Marine Le Pen, a réagi aux propos tenus par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, dans l’interview qu’il avait accordée samedi dernier à la chaîne publique française France 24, où il demandait à la France des excuses pour les crimes commis en Algérie pendant la période coloniale.

Dans un tweet posté ce mardi, la chef de file de l’extrême-droite française, dont ce n’est pas la première déclaration contre l’Algérie, a tenté de tourner en dérision une exigence aussi sérieuse et forte qu’une demande de repentance, en écrivant : «Les dirigeants algériens demandent des excuses pour le passé, afin de masquer le présent : une économie en ruine, une jeunesse délaissée, un pays en voie de déclassement… Il est temps qu’ils regardent en face le résultat de 60 ans d’indépendance», lâche-t-elle amèrement.

Nostalgique de l’Algérie française, Marine Le Pen n’a pas digéré le regain de patriotisme ressenti chez les Algériens à l’occasion du rapatriement des restes mortuaires de 24 héros de la résistance populaire du XIXe qui a rappelé au monde entier les atrocités commises par l’armée coloniale française.

M. A.