Décolonisation : Tebboune met en avant la position algérienne à l’égard des causes palestinienne et sahraouie

Décolonisation : Tebboune met en avant la position algérienne à l’égard des causes palestinienne et sahraouie

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a mis en avant mercredi, la position de l’Algérie à l’égard des questions palestinienne et sahraouie, dans son allocution par visioconférence à l’Assemblée générale des Nations unies.

le président Tebboune qui a rappelé que la question qui restait pour l’Algérie et son peuple non seulement, une question sacrée et un problème central , a exprimé une fois de plus le soutien ferme de l’Algérie au peuple palestinien, à sa juste cause et à son droit inaliénable d’établir son État indépendant et souverain avec pour capitale El Qods-Est.

Il a souligné dans ce contexte que le règlement de la question palestinienne est la clé de la stabilité dans la région du Moyen-Orient.

S’agissant de la question du Sahara occidental, le président Tebboune a noté « avec regret » les obstacles qu’elle connaissait et qui entravaient son règlement.

Il a cité dans ce cadre, le blocage des négociations entre les deux parties au conflit et le retard dans la nomination d’un nouvel envoyé de l’ONU au Sahara occidental.

A cet égard, il a indiqué que l’Algérie appelle à la mise en œuvre des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité, en particulier à la tenue du référendum d’autodétermination au Sahara occidental, différé depuis plus de 29 ans, à l’urgence de la nomination d’un envoyé du Secrétaire général de l’ONU et à la relance  des négociations entre les parties au conflit pour la réalisation des aspirations des peuples du Maghreb et d’Afrique au  développement et à l’intégration.

Ab. M.