Dans le conflit qui l’oppose aux forces gouvernementales, Haftar favorable à un cessez-le-feu dès lundi

Dans le conflit qui l’oppose aux  forces gouvernementales, Haftar favorable  à un cessez-le-feu dès  lundi

Après des discussions, aujourd’hui, samedi,  au Caire, avec le président égyptien Abdel Fattah al Sissi, le maréchal Haftar, homme fort de l’est libyen, a apporté son soutien à un cessez-le-feu à partir de lundi dans le conflit l’opposant aux forces gouvernementales. Le président égyptien Abdel Fattah al Sissi a présenté, samedi , une nouvelle initiative de paix pour la Libye en proposant, aux côtés du maréchal Khalifa Haftar, qui contrôle l’est du pays, la création d’un conseil élu et l’instauration d’un cessez-le-feu à partir du lundi 8 juin.

Présenté après l’échec d’une offensive du maréchal Haftar sur Tripoli, le plan comporte aussi un appel à des négociations à Genève et au retrait de tous les combattants étrangers de Libye, a ajouté Abdel Fattah al Sissi, également accompagné par le président du parlement de l’Est libyen, Aguila Saleh. Dans le conflit l’opposant aux forces gouvernementales, l’homme fort de l’est libyen, a apporté son soutien à un cessez-le-feu à partir de lundi.

L’initiative, baptisée la « Déclaration du Caire », réclame le retrait des « mercenaires étrangers de tout le territoire libyen », le « démantèlement des milices et la remise des armes », a dit Abdel Fattah al Sissi.

Selon lui, l’initiative ouvre la voie à la formation d’un conseil présidentiel élu en Libye et empêche « les groupes extrémistes et les milices » de contrôler les ressources du pays.

LIRE AUSSI:

https://www.lapatrienews.com/le-consul-du-maroc-a-oran-quitte-lalgerie/