Croisée des chemins

Croisée des chemins

Il arrive un moment où des décisions lourdes de sens et de puissances se doivent d’être prises. La réflexion n’a pas trop duré dans le temps. L’hésitation non plus. Croire à cette « Algérie nouvelle », telle que promise et décrite par le président Tebboune, c’est aussi, et avant tout, donner leur chance à ces « médias nouveaux » résolument tournés vers l’avenir, et solidement ancrés à ces « valeurs…  anciennes ».

Des valeurs dont l’essentiel a été perdu, s’est effiloché chemin faisant. Dans cette quête du graal, où il s’agit de tout reconstruire, de redonner vie à la confiance perdue entre gouverneurs et gouvernés, le rôle des médias, et des journalistes, est particulièrement essentiel. Ici, à « La Patrie », la mission première que l’on va s’assigner sera de soigner, de défendre l’image de l’Algérie.

Rétifs au défaitisme porté en étendard par certains donneurs de leçons qui se trompent d’époque et d’oratoires, nous nous interdisons la possibilité que les faits soient un jour grimés. Sans que personne ne nous le dise, nous serons toujours postés aux premières lignes pour défendre notre patrie contre toutes les attaques (médiatiques) qui pourraient un jour la cibler.  Une totale rupture avec les pratiques rentières et obsolètes  sera courageusement prônée par nous. Nous œuvrerons de concert en direction du recouvrement du noble métier de journaliste.

A l’ombre de cette presse nouvelle, la puissance du futur « quatrième pouvoir » en Algérie  se mesurera à l’aune de l’engagement et du professionnalisme de chacun, et non plus à son degré d’allégeance à telle ou telle officine du pouvoir. « La Patrie » sera votre vaccin contre le défaitisme, la manip et la désinformation. Fort d’une équipe de journalistes chevronnés que j’ai l’heur de diriger, notre site d’information, expérience nouvelle et exaltante, bâtira son credo des informations crédibles, recoupées et vérifiées.  Aussi notre unique « fil à la patte », sera-t-il notre incommensurable amour pour notre indicible patrie. La mission d’informer sera lourde, et les embûches nombreuses.

Mais, à cœur vaillant et patriote, il ne saurait exister de défis impossibles. Notre objectif ultime est de devenir « le premier site de référence » en Algérie, et partout dans le monde. Assurément, nous en avons les moyens. Et les compétences aussi. Mûrement réfléchie, ma décision d’intégrer ce groupe médiatique, et même de faire partie de son staff dirigeant, est aussi bien motivée par le parcours honorable et enviable de l’ensemble des publications qu’il édite, que par le traitement enviable que ce groupe réserve à l’ensemble de ses employés, à commencer par ses propres journalistes.

Riches, nous le sommes par nos convictions, nos engagements et nos perspectives d’avenir. Notre contribution à l’édification de cette Algérie nouvelle à laquelle nous aspirons tous, sera menée à son terme. Nulle place pour les trainards et les tires-au flanc. A cette nouvelle croisée des chemins, l’avenir se conjuguera aux accents d’un zéphyr printanier et porteur d’espoir. Apprenons  ensemble à saluer l’avenir. Il se conjuguera aux accents nouveaux de notre belle Algérie nouvelle…

M.A.