Crise libyenne : l’Algérie salue l’accord

Crise libyenne : l’Algérie salue l’accord 

L’Algérie a salué samedi l’accord de cessez-le-feu permanent conclu la veille à Genève entre les parties libyennes en conflit, au terme des négociations menées sous l’égide des Nations Unies.

L’Algérie forme le vœu  que cet accord soit durable et contraignant et appelle toutes les parties en Libye à son respect et à sa mise en œuvre « sincère et de bonne foi », selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

L’Algérie considère cet accord comme « une véritable lueur d’espoir » pour la réussite du processus de dialogue national global en Libye, afin de parvenir à une solution politique pacifique qui tienne compte de l’intérêt suprême de la Libye et de son peuple, a ajouté le ministère.

L’Algérie, fidèle à sa position ferme et à ses principes, appelle à la nécessité de parvenir à un « règlement politique pacifique » par le biais d’un dialogue entre les Libyens conduisant à la mise en place d’institutions politiques « légitimes et unifiées » à travers des élections justes, transparentes et inclusives pour sortir le pays de la crise qu’il traverse.

A cet égard, l’Algérie « n’épargnera aucun effort » pour parvenir à une solution politique pacifique garantissant l’unité et la souveraineté du peuple libyen, et lui permettant de « vivre dans un climat de sécurité et de stabilité, loin de toute ingérence étrangère », a-t-on conclu.

Ab. M.