Crise libyenne : Il faut « associer les peuples autochtones dans le processus de paix » 

L’ambassadeur américain en Libye Richard Norland,

Crise libyenne : Il faut « associer les peuples autochtones dans le processus de paix » 

L’ambassadeur américain en Libye Richard Norland, a affirmé lors de sa rencontre avec le Haut Conseil des Amazighs qu’il ne pourrait y avoir de solution à al crise libyenne si « les peuples autochtones »  restent toujours à l’écart du processus de paix dans le pays.

 Il s’agit bien entendu des Amazighs, des Toubous ainsi que les Touaregs.

 Lors de cette même rencontre, l’ambassadeur US a été rassuré, selon un communiqué de la représentation diplomatique américaine  à Tripoli des efforts du Haut Conseil Haut Conseil des Amazighs Libyens pour « les égalités de tous les libyens ». 

Par ailleurs, Richard Norland a réitéré le soutien de son pays des efforts de l’ONU dans le règlement de la crise que traverse  la Libye depuis la chute du régime du colonel Kadhafi en 2011.