Crise en Libye : Les efforts de l’Algérie mis en exergue

Crise en Libye : Les efforts de l’Algérie mis en exergue

La représentante spéciale par intérim du Secrétaire général des Nations unies en Libye, reçue (Hier dimanche) en audience par le président de la République, a salué, les efforts de l’Algérie visant à trouver une solution politique à la crise en Libye.

« Nous sommes en train de travailler, sous les auspices de l’accord de Berlin, dont l’Algérie fait partie, pour essayer de trouver une solution politique à la crise en Libye et agir aussi sur le volet économique. Nous sommes reconnaissants des efforts fournis par l’Algérie pour une solution politique à cette crise », a en effet Stéphanie Williams.   « J’ai eu aujourd’hui des garanties de la part de l’Algérie pour nous soutenir dans cette initiative qui permet d’arriver à un cessez-le-feu et mettre fin à ce conflit qui a tant duré », a indiqué la représentante du Secrétaire général onusien. Elle a fait part, à ce propos, de la « préoccupation » du SG de l’ONU, Antonio Gueterres, concernant la situation qui prévaut en Libye et sa demande aux forces étrangères de cesser leurs ingérences dans ce pays.

Pour Mme Williams qui a mis en avant les souffrances endurées par le peuple libyen en raison de cette crise qui dure depuis 9 ans, il était « grand temps » de trouver une solution à ce conflit et permettre ainsi aux Libyens de se lancer dans un processus politique par la voix du dialogue.

Elle a également insisté sur la nécessité de mettre fin à « l’impunité internationale » qui fait que certains pays «ne respectant pas l’embargo imposé par l’ONU sur les armes qui rentrent en Libye de manière illégale », de même que « l’impunité interne en Libye, suite aux violations des droits de l’Homme ».

M.M.H