Crise au Mali : Sommet extraordinaire, lundi, des pays ouest-africains

Crise au Mali : Sommet extraordinaire, lundi, des pays ouest-africains

Les dirigeants des pays ouest-africains se réuniront en « sommet extraordinaire » lundi prochain, « en vue de proposer des mesures pour  mettre fin à la crise sociopolitique qui secoue le Mali », selon le président du Niger, Mahamadou Issoufou, qui préside actuellement la  Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao).

Cette annonce intervient « après l’arrivée (hier) jeudi au Mali de cinq chefs  d’Etats de l’Afrique de l’Ouest pour négocier une issue à la crise  socio-politique au Mali », rappellent des médias rappelant dans le même contexte,  qu’après deux premières missions de la Cédéao dont la dernière était conduite  par l’ancien président nigérian Goodluck Jonathan (du 15 au 19 juillet),  cinq chefs d’Etat (Macky Sall du Sénégal, Mahamadou Issoufou du Niger,  Alassane Ouattara de la Côte d’Ivoire, Nana Akufo Addo du Ghana et le  nigérian Muhammadu Buhari) se sont retrouvés jeudi à Bamako pour «écouter»  les différentes parties.

Les deux premières missions de la Cédéao ont recommandé entre autres la formation «de toute urgence» d’un gouvernement d’union nationale associant des représentants de la coalition majoritaire, de l’opposition et des membres de la société civile, ainsi que la nomination d’une nouvelle Cour constitutionnelle chargée d’examiner en priorité le litige électoral autour  des résultats des législatives.

La situation actuelle au Mali est le résultat controversé des élections législatives du printemps dernier, des dizaines de milliers de Maliens sont descendus ces dernières semaines dans les rues de Bamako. En juillet, des affrontements avec la police ont coûté la vie à 11 manifestants selon le gouvernement malien.

M.M.H

LIRE AUSSI:

https://www.lapatrienews.com/petrole-le-prix-du-panier-opep-a-4462-dollars-le-baril/