Création d’un conseil d’affaires mixte algéro-kényan

Création d’un conseil d’affaires mixte algéro-kényan

La Chambre algérienne de commerce et d’industrie (CACI) et son homologue kényane ont signé, ce jeudi 15 avril, un accord relatif à la création d’un conseil d’affaires mixte algéro-kényan.

Ce dernier permettra de consolider le partenariat entre les entreprises des deux pays. La cérémonie de signature s’est tenue par visioconférence en présence de Ouahiba Bahloul, présidente de la CACI, Peter Katana, ambassadeur du Kenya à Alger, le directeur de promotion des échanges économiques au ministère des Affaires étrangères et un représentant du ministère du Commerce.

De l’autre côté de l’écran, Selma Haddadi, ambassadrice d’Algérie à Nairobi, a pris part à cette cérémonie, indique un communiqué de la CACI publié sur sa page Facebook.

Dans une déclaration à Radio Algérie, Mme Bahloul a précisé que l’Algérie vise à renforcer sa présence sur le continent africain à travers des accords de cette nature. « Toutes les conditions sont actuellement réunies pour l’établissement d’échanges commerciaux et économiques rentables pour les deux parties », a-t-elle plaidé.

De son côté, l’ambassadrice d’Algérie au Kenya a accueilli favorablement la création du conseil d’affaires mixte. Selon elle, il permettra de rapprocher les entreprises algériennes et kényanes.

Enfin, l’ambassadeur kényan a loué le rôle que jouera le conseil d’affaires. Il facilitera, selon lui, l’exportation des produits algériens vers l’Afrique de l’Est via son pays.

Skander Boutaiba