Rentrée culturelle ce samedi : Malika Bendouda veut en faire une tradition

Coup d’envoi samedi de la Rentrée culturelle : Malika Bendouda veut en faire une tradition

C’est ce samedi 26 septembre, que la ministre de la Culture et des Arts inaugurera la rentrée culturelle.

Placée sous le thème « Notre culture est dans notre diversité et notre unité », cette première célébration qui tendra à devenir une tradition, tel que l’a souligné la ministre, sera dédiée cette année à l’écrivain Mohammed Dib. Une grande exposition lui sera consacrée au Palais de la culture « Moufdi Zakaria », permettant au visiteur profane ou averti de revenir sur la carrière littéraire foisonnante de l’auteur de « La Grande Maison ».

Lors de la conférence de presse organisée pour annoncer le programme de cet événement prévu jusqu’au 7 octobre prochain, la ministre Malika Bendouda a fait savoir que diverses activités ont été arrêtées pour la circonstance comprenant arts plastiques, théâtre, poésie, littérature et musique outre des activités intellectuelles dont des communications et des conférences sur des thèmes philosophiques et littéraires. Elle a, par ailleurs, précisé que le programme en question accorde une place prépondérante au livre, surtout après le report du Salon international du livre d’Alger (Sila), en raison de la pandémie de la Covid-19. Malika Bendouda a indiqué, concernant la tenue de ce rendez-vous, que « la décision définitive concernant le Salon du livre sera prise en fonction des statistiques et avis du Comité scientifique ».

Pour revenir à cette rentrée culturelle, tous les établissements culturels sous tutelle y seront associés et « veilleront à faire réussir cet évènement et à mettre un terme au gel et à la bureaucratie » a encore déclaré la première responsable du secteur.

Le coup d’envoi de cet événement de la rentrée aura donc lieu samedi 26 septembre avec l’inauguration de l’exposition en hommage à Dib au Palais de la Culture « Moufdi Zakaria » ainsi que d’autres expositions consacrées aux arts plastiques ou aux dernières productions du Théâtre national algérien (TNA) et des théâtres régionaux ainsi que des spectacles musicaux…etc

Des conférences sont également attendues dont « Pour la philosophie de la culture », animée par Malika Bendouda au siège de la Bibliothèque d’Algérie (Hamma), « Le discours philosophique en Algérie » présentée par Dr Omar Bousaha, « Les réalisations du théâtre algérien durant 58 ans, observations et enjeux », …etc

Au niveau de Dar Abdeltif, l’artiste peintre Mohamed Mebarki présentera sa dernière exposition réalisée durant cette période de confinement et intitulée « L’amour divin », d’autres expositions sont programmées dans le même espace, de même que la cérémonie de remise des prix du concours national de poésie.

Après des mois de frustration, le retour de l’activité culturelle dans tout son éclectisme va permettre aux très nombreux amoureux de la chose culturelle de sortir enfin de cette longue léthargie imposée par la pandémie de Coronavirus.

 

Lamia B.