Côte d’Ivoire: 85 morts et 484 blessés dans des violences électorales

Côte d’Ivoire: 85 morts et 484 blessés dans des violences électorales

Les violences électorales enregistrées dans plusieurs localités ivoiriennes depuis le 10 août dernier ont fait 85 morts et 484 blessés, selon un bilan divulgué  mercredi par Sidi Tiémoko Touré, le porte-parole du gouvernement ivoirien.

Touré, qui s’exprimait au terme d’un Conseil des ministres présidé par le président Alassane Ouattara, a indiqué que 225 personnes avaient été interpellées, 176 inculpées et 45 placées sous mandat de dépôt en marge de ces violences, rapporte l’agence de presse africaine (APA).

Pour l’essentiel, a-t-il ajouté, «les localités impactées sont Dabou, Divo, Daoukro, Yamoussoukro, Bongouanou et Toumodi».

L’élection présidentielle du 31 octobre dernier a été remportée par le président sortant Alassane Ouattara avec 94,27% des voix contre 1,99% pour son rival, le candidat indépendant Kouadio Konan Bertin.

M.M.H